21 mai 2022

Yannis Maced : une rencontre décisive avec le piano

Après une solide formation à l’Institut Chopin, en Guadeloupe, Yannis Maced, 19 ans, est aujourd’hui étudiant en musicologie et au Conservatoire national de musique de Montpellier.

Passionné de musique classique et très attentif à la mise en avant des jeunes talents, Farid Abdelaziz ne manque pas d’ouvrir la scène du Café philosophie (Jarry/Baie-Mahault) aux pépites qui font déjà la fierté de l’archipel.

Ce samedi 8 janvier, Farid-le-passionné laisse Carte blanche à deux jeunes pianistes de Guadeloupe. Mathis Veschi, 17 ans, interviendra en première partie du récital de Yannis Maced, 19 ans. Rachmaninov, Schumann, Satie… seront au programme. Un moment privilégié pour découvrir deux jeunes promis à un brillant avenir dans la musique.

« La perle de l’Institut Chopin de Guadeloupe. »

Farid Abdelaziz, Café philosophie.

« C’est un prodige, s’enthousiasme Farid. Pendant les trois premières années à l’Institut Chopin, où il a été formé par Gregory Beer, Yannis Maced a passé avec facilité 7 niveaux, là où tout autre élève mettrait 5 à 8 ans. C’est la perle de l’Institut Chopin de Guadeloupe au piano. »

Yannis Maced participe à plusieurs concours prestigieux pour se confronter à des pianistes de Chine, de Russie, d’Europe… Il décroche deux médailles d’or et deux mentions d’honneur au Grand concours international de piano à Paris, en 2016 et 2017. En juillet, sur 400 candidats à l’International Music Festival of Paris, Yannis Maced est classé 7e dans sa catégorie.

Le piano pour sortir de sa bulle

De sa découverte « par hasard » du piano à l’adolescence, Yannis Maced a vite su que cette rencontre serait décisive. « Il y a d’abord eu un contact visuel, auditif, puis un essai, raconte Yannis. Produire un son avec les mains, c’est l’une des premières choses qui m’a donné envie de continuer. »

Très réservé de nature, Yannis a pu sortir de sa bulle grâce au piano. « En plus, quand plusieurs personnes disent que m’entendre jouer est agréable, ça motive ! ».

La musique, qu’il pratique avec assiduité depuis l’âge de 13 ans, ne l’empêche pas de décrocher son baccalauréat. Désormais, étudiant en musicologie et élève au Conservatoire national de musique de Montpellier, Yannis se consacre pleinement à sa passion, dont il souhaite faire son métier.

Cécilia Larney