21 mai 2022

Martinique. Un début d’année morose

Engagé dans la 5e vague de Covid-19, le début d’année ne laisse rien présager de meilleur pour les semaines à venir.

Dans les établissements scolaires, par exemple, la situation se détériore au fil des jours et de nombreuses fermetures de classes ont déjà eu lieu pour endiguer la propagation du virus. Le Rectorat de Martinique avance un total de 43 classes fermées en fin de semaine dernière pour raisons de Covid.

Des cours en distanciel, classes et piscines fermées…

A Rama, collège et lycée adventiste du Sud de l’île, les cours ont dorénavant lieu en distanciel, après plusieurs cas avérés de contamination dans l’établissement depuis la reprise de janvier.

Dans les rangs des enseignants, les contaminations sont en augmentation de manière « préoccupante », selon le Rectorat de Martinique. D’autres fermetures de classes sont envisagées. D’autres établissements publics sont aussi concernés par des fermetures.

A la piscine du François, l’accès au public est interdit pour des raisons sanitaires. 

Rodolf Etienne

Des syndicalistes en souffrance

Pour Steve Pivaty, secrétaire de l’UGTM Santé, après plusieurs mois sur de grève, beaucoup d’agents sont évidemment en état de souffrance. Pour aider et soutenir ces agents mobilisés, l’intersyndicale a mis en place une cellule de soutien psychologique.

« On avait proposé à la direction de mettre en place cette cellule de soutien psychologique, ce qui n’a jamais été fait, explique Steve Pivaty. A l’initiative de l’intersyndicale de la santé, sur le port, un psychiatre, un psychologue reçoivent le personnel en souffrance. Jusqu’au 29 janvier, tous les jours, c’est complet. »