21 mai 2022

Education. Les syndicats mobilisés pour « une école de qualité »

Après une première journée de mobilisation nationale, le 13 janvier, les syndicats de l’Education appellent à un mouvement de grève générale ce jeudi 20 janvier dans l’ensemble des établissements scolaires.

En Guadeloupe, un rassemblement est prévu devant le Rectorat, à Dothémare (Les Abymes), jeudi 20 janvier à 9 heures avec l’intersyndicale de l’Education nationale (SEP-CGTG, FSU, FNEC-FO, UNSA Education, SPEG, FAEN-SNCL).

Parmi les points de revendication de l’intersyndicale, figurent :

  • Le remplacement des enseignants
  • Le recrutement de personnel pour renforcer les services de vie scolaire
  • Le report des épreuves anticipées du baccalauréat, de mars à juin
  • La mise à disposition des masques chirurgicaux et FFP2, de capteurs de CO2, d’autotests…
  • La mise en place d’un protocole sanitaire qui protège élèves et personnels de l’Education
  • L’annulation de toutes les suspensions et de tous les retraits de salaire liés à l’obligation vaccinale pour les personnels de l’Education nationale.
Des dysfonctionnements récurrents

En plus de ces points spécifiques, l’intersyndicale rappelle les difficultés récurrentes qui engendrent des dysfonctionnements au sein de certains établissements scolaires de Guadeloupe, notamment le manque d’eau, l’absence de couverture numérique.

« L’important pour nous n’est pas d’alerter, de dénoncer, mais d’obtenir des moyens, insiste Eddy Ségur, Secrétaire général de la FSU Guadeloupe. Nous attendons des réponses claires qui permettront aux personnels et aux élèves de travailler en toute sécurité. »

En l’absence de réponse, l’intersyndicale de l’Education pourrait organiser d’autres actions jusqu’au 19 février.