06 juillet 2022

République dominicaine. Un magistrat impose des contraintes à la mère d’une mineure qui aurait été abusée par Rochy RD

Le magistrat a ordonné à la mère de payer une caution de 5 000 pesos, puis imposé une restriction de sortie, ordonné une présentation périodique de l’enfant et rendu une ordonnance d’éloignement pour sa fille mineure.

Le juge du Tribunal permanent de Santo Domingo Este, Bernardo Coplin García, a prononcé une mesure de coercition contre la mère d’une mineure, que l’interprète de rythmes urbains Aderly Ramírez Oviedo (Rochy RD), a abusé sexuellement.

Le magistrat a ordonné à la plaignante, dont le nom est tenu secret pour protéger l’intégrité de l’adolescente de 16 ans, de payer une caution de 5 000 pesos, de répondre à une demande d’empêchement de sortie, ordonné une présentation périodique de la mineure.

Le tribunal a pris la décision, après avoir rejeté une demande de détention provisoire déposée contre Rochy RD par les procureurs Julisa Her¬nández et María Sánchez de l’Unité d’attention à la violence sexiste et aux délits sexuels du parquet de Saint-Domingue, après son arrestation pour son implication dans l’affaire.

De même, le juge a reporté à dimanche prochain à 9 heures, l’étude de la demande de mesure coercitive à l’encontre de Rochy RD, après acceptation d’une demande de sa défense.

Mes Luis Alcántara et Diógenes Durán ont demandé le report de l’affaire afin de préparer leurs moyens de défense et de préparer les cautions financières qui appuyeront leur demande de libération de l’accusé, afin qu’il puisse continuer à travailler avec ses employés.

Source : Listin Diario

Lien : https://listindiario.com/la-republica/2022/04/25/718669/imponen-coercion-a-la-madre-de-menor-que-fue-abusada-por-rochy-rd