06 juillet 2022

Martinique. Faute de pluies, l’utilisation de l’eau est sévèrement restreinte

Faute de pluie en cette période de carême, l’utilisation de l’eau, devenue précieuse, est sévèrement restreinte en Martinique.

Il ne peut pas en Martinique. Ou il pleut trop peu. La ressource en eau diminue d’une manière inquiétante parce que les nappes phréatiques sont épuisées et se remplissent trop peu.

La préfecture, dans un communiqué du 29 avril 2022, restreint l’utilisation d’eau sur le territoire de la Martinique.

Afin de préserver la ressource en eau destinée prioritairement à la distribution d’eau potable et à la défense contre l’incendie, tout en garantissant l’égalité des usagers devant l’effort collectif, sont interdits jusqu’à nouvel ordre :

. L’arrosage des pelouses, des jardins d’agrément, des espaces verts publics et privés, ainsi que des espaces sportifs et récréatifs ;

. Le lavage des véhicules et des bateaux hors des aires de lavages professionnelles et équipées de dispositifs haute pression économes en eau, exceptés les véhicules ayant une obligation réglementaire sanitaire, alimentaire ou technique telles les bétonnières ;

. La vidange et le remplissage de plus de 2 m³ des piscines privées ;

. La vidange des réservoirs d’eau potable sauf nécessité sanitaire.  

De même, pour l’utilisation de l’eau agricole, des tours d’eau seront organisés par la chambre d’agriculture sur l’ensemble des rivières de la Martinique à l’exception de la Capot, de la Roxelane et de la Grand-Rivière, un jour sur deux sauf le dimanche, entre 16 heures et 9 heures le lendemain matin.

L’Etat rappelle que le non-respect de ces interdictions est passible d’une amende de 5e classe (soit 1 500€).

Tout comme il rappelle que toute fuite sur le réseau d’eau potable doit être immédiatement signalé aux services responsables.  

SME (Espace Sud – Cap Nord) Tél : 09 69 32 97 22

ODYSSI – CACEM Tél : 0596 71 20 10