20 mai 2022

Insolite. Vendredi 13 : et vous, que ferez-vous ?

Cette date est souvent l’occasion pour certains de tenter leur chance aux jeux du hasard. Une croyance que la Française des jeux a institutionnalisée avec un super loto. L’occasion d’un petit tour d’horizon des superstitions à travers le monde.

Brésil

Bien que le carnaval de Rio soit réputé pour ses costumes extravagants colorés, les Brésiliens ont pour coutume de porter des vêtements blancs, en particulier pour célébrer la nouvelle année, car le blanc est symbole de bonheur et de succès au Brésil.

L’équipe de foot nationale a ainsi longtemps joué en blanc jusqu’à la date fatidique de 1950 où elle s’est inclinée face à l’Uruguay. À compter de cette date, le blanc a été associé à la défaite dans l’univers du football brésilien et le maillot blanc a été remplacé par celui aux couleurs du drapeau brésilien.

Côte d’Ivoire

Alors qu’en France, on dit que l’on a « les oreilles qui sifflent » quand quelqu’un dit du mal de nous, si vous avez le hoqueten Côte d’Ivoire, c’est que vous êtes probablement la cible de commérages. En revanche, si la paume de main vous démange, cela est plutôt bon signe : une somme d’argent inattenduepourrait bien venir dans votre direction !

États-Unis

On pourrait croire que seuls les enfants croient aux sorcières, et pourtant… Aux États-Unis, cette croyance se retrouve encore aujourd’hui avec des fenêtres à la forme toute particulière sur certaines maisons situées dans l’État du Vermont. Baptisées les « Witch Windows » (comprenez fenêtres de sorcière), elles sont inclinées de façon à empêcher les sorcières de rentrer dans les maisons avec leurs balais.

Danemark

La présence du sel dans plusieurs textes sacrés a donné lieu à de nombreuses croyances populaires depuis des siècles. Dans divers pays, renverser du sel à table est un présage de malheur, tandis que jeter du sel par-dessus son épaule gauche porterait bonheur.

Au Danemark, renverser du sel porterait chance s’il est sec, mais malheur s’il est humide. De quoi être un peu dérouté. Dans l’ensemble de la Scandinavie, il est d’ailleurs courant de se protéger des mauvais esprits et des démons en jetant une pincée de sel à des endroits spécifiques.

Maroc

Au Maroc, de nombreuses superstitions sont liées au Diable et à la religion. Le fait de bailler avec la main devant la bouche est bien plus que l’expression d’une bonne éducation et de politesse. Lorsque l’on bâille, la main gauche doit être placée le dos contre la bouche, la paume tournée en avant, car c’est une manière de repousser le mauvais œil ou le Diable qui pourrait cracher dans la bouche de la personne qui baille. Le geste doit également être accompagné d’une formule arabe : « Je demande pardon à Dieu ! »

Inde

En Inde, plusieurs méthodes et aliments permettent d’éloigner le mauvais œil (mauvais karma) et la malchance. Dans certaines régions du pays, des habitants (souvent des personnes âgées) jettent du piment rouge et du sel à l’entrée des foyers. Après cela, les personnes vivant sous ce même toit ne peuvent en sortir que le lendemain.

Chine

En Chine, le chiffre 4 se prononce presque comme le mot « mort » et porte malheur… Il est tellement redouté que certains immeubles passent directement du 3e au 5e étage. Il est donc courant de voir affichés des prix comme « 39 + 1 yuans » pour éviter à tout prix d’écrire le chiffre 4.

Mais ce n’est pas la seule superstition… Le chiffre 8 est au contraire synonyme de chance et de bonheur. Cette croyance est aussi liée à sa prononciation. Le 8 se rapprocherait du terme « fortune » en chinois.

Japon

Si vous allez au Japon, ne plantez jamais vos baguettes dans le riz car cela évoque une personne décédée. Le bol de riz est associé aux bols d’encens utilisés lors des cérémonies funéraires.

De plus, croiser ou casser ses baguettes est signe de malchance et avoir deux baguettes de taille différente présage que vous raterez un transport. Renseignez-vous bien sur la façon de tenir vos baguettesavant de vous rendre au Japon, donc !

Espagne

Contrairement aux Français qui redoutent le vendredi 13, pour les Espagnols c’est le mardi 13qui est un jour de malchance pour les voyages ou les mariages! Cette croyance remonterait à Marte, nom du dieu de la guerre en espagnol. En effet, mardi se dit « martes » en castillan. Mais cette superstition remonterait aussi à l’épisode biblique de la Tour de Babel : le châtiment divin provoquant la confusion des langues serait apparemment tombé un mardi 13…