17 août 2022

République dominicaine. Pas de bavure policière, selon l’autopsie

La mort du jeune José Gregorio Custodio quelques jours après son arrestation avait lancé un grand débat autour des bavures policières et des violences policières. Selon l’autopsie de l’institut national des sciences judiciaires qui est sorti jeudi 11 mai 2022, le jeune Custodio ne serait pas mort des conséquences de son arrestation musclée mais d’un « infarctus aigu du myocarde » dû à des problèmes cardiaques qu’il avait depuis quelques années. 

Le document qui n’a pas de signature médico-légale, précise que le jeune homme avait une hypertrophie cardiaque et vasculaire. « Son coeur était hypertrophié avec des lésions ischémiques généralisées qui incluent un épaississement ventriculaire gauche provoquant un déficit de risque et de distribution sanguine », c’est à dire que le coeur était incapable de maintenir son travail de pompe et de distributeur de sang dans l’ensemble du corps. Le rapport précise que ses ecchymoses n’étaient pas la cause de sa mort. 

Par ailleurs, le rapport d’autopsie a mis en évidence la positivité du test toxicologique mené sur la victime, qui avait 833 milligrammes de cocaïne dans son échantillon d’urine.

La famille de José Gregorio Custodio réclamaient que la justice soit faite dans l’affaire de sa mort, les officiers de police concernés dans le cadre de son arrestation ont été transférés par la direction nationale de la police. 

Source : Dominican Today 

Lien : https://dominicantoday.com/dr/local/2022/05/12/jose-custodio-died-of-acute-myocardial-infarction-according-to-inacif-autopsy/