06 juillet 2022

La Région Guadeloupe aux côtés du RSMA pour la formation des jeunes

La visite du président Ary Chalus au RSMA de La Jaille (Baie-Mahault) a permis de définir les formations dispensées par le RSMA qui bénéficieront d’un accompagnement de la Région Guadeloupe.

Pour optimiser la formation des jeunes inscrits au RSMA, la Région Guadeloupe s’engage. Les filières Peinture, Ouvrier-paysagiste, ainsi que la ferme bio, en cours de conversion, devraient faire l’objet d’un investissement de la part de la Région Guadeloupe.

« L’objectif est de permettre au RSMA de dispenser aux jeunes une formation qualifiante dans le cadre du plan Action jeunesse, pour leur garantir un meilleur avenir, précise Ary Chalus, président de la Région Guadeloupe. En collaboration avec Pôle Emploi, et le RSMA, nous pourrions imaginer la mise en place d’un dispositif d’accompagnement permettant au jeune de créer leur entreprise à l’issue de la formation. »

Un titre professionnel pour mieux s’insérer

La ferme bio devrait être équipée pour la récupération d’eau de pluie. Les apprentis ouvriers-paysagistes disposeront d’un broyeur et l’acquisition d’une cabine de peinture adaptée devrait être mise à disposition des apprenants.

Ary Chalus (au centre), président de la Région Guadeloupe, et le colonel Philippe Outtier (2e à droite) avec la commissaire principale Caroline (à gauche), directrice administrative et financière, Sylviane Sopta, directrice générale adjointe Formation, emploi et développement humain à la Région, Jennifer Linon, présidente de la commission Formation professionnelle et insertion à la Région, et le lieutenant-colonel Guillaume, directeur des opérations du RSMA.

« La Région Guadeloupe permet au RSMA de répondre aux besoins spécifiques de la Guadeloupe, souligne le colonel Philippe Outtier, chef de corps du RSMA. La cabine de peinture permettra aux jeunes d’obtenir un titre professionnel de carrossier-peintre pour mieux s’insérer dans le monde du travail : il y a beaucoup de besoins en Guadeloupe dans ce secteur. »

En dehors du matériel, l’accompagnement social de certains jeunes a aussi été évoqué, au cours de la visite du président de Région et de son équipe au RSMA, ce mercredi 22 juin. Depuis deux ans, la Région Guadeloupe permet au RSMA de disposer de trois éducateurs spécialisés pour l’encadrement spécifiques de certains jeunes.

Un partenariat Région/RSMA qui devrait se renforcer. D’autres filières de formation du RSMA (menuiserie, BTP…) pourraient faire l’objet d’un soutien de la Région Guadeloupe.

Cécilia Larney