06 juillet 2022

Le RSMA a bouclé son tour de Guadeloupe en course à pied

Partis ce lundi 20 juin, du RSMA de La Jaille (Baie-Mahault), pour une course de relais à travers les communes de Guadeloupe, les jeunes volontaires et encadrants ont franchi la ligne d’arrivée, ce jeudi 23 juin.

Les relayeurs accueillis sous les applaudissements.

En 4 jours, depuis lundi 20 juin, 16708 km ont été couverts par les 216 relayeurs engagés dans ce défi sportif. Partis du Moule ce jeudi 23 juin, dès 5 heures, les coureurs se sont relayés jusqu’au point d’arrivée, en passant par Saint-François, Sainte-Anne, Le Gosier, Pointe-à-Pitre.

Pour les derniers mètres, une haie d’honneur et des applaudissements ont accueilli leurs coureurs à leur arrivée au RSMA de La Jaille (Baie-Mahault), à 16 h 35. Parmi eux, Josué, amateur de sport, suit une formation de serveur au RSMA depuis novembre 2021. « J’étais volontaire pour participer au relais, explique-t-il, et c’était vraiment bien. Sur le circuit, des voitures klaxonnaient pour nous encourager : c’était cool ! » A peine arrivé, ce jeudi en fin d’après-midi, Josué se dit prêt à repartir !

« Les jeunes volontaires étaient fiers ! »

Colonel Philippe Outtier, chef de corps du RSMA de Guadeloupe

Chef de corps du RSMA de Guadeloupe, le colonel Philippe Outtier dresse un bilan « extrêmement positif » de cette opération inédite mise en place pour célébrer les 400 ans d’engagement des troupes de marine.

« Après deux années de Covid, ce relais a permis au RSMA d’être vu dans les communes de Guadeloupe, a indiqué le colonel Philippe Outtier. Par ailleurs, tout au long du parcours, les coureurs ont été soutenus par la population. Pour les jeunes volontaires, le bilan est extrêmement positif : ils se sont dépassés. Ils étaient fiers de se montrer à l’extérieur du régiment. Certaines familles ont fait le déplacement pour les encourager : c’est très important. Tout cela contribue à la construction personnelle du jeune et l’aide à acquérir plus de confiance en lui. »

Ce défi sportif a été accompagné au fil des jours d’une campagne d’information dans les villes-étapes, sur les formations du RSMA. Sur une partie du trajet, les relayeurs ont même été rejoints par quelques membres de l’association des anciens combattants.

Cécilia Larney