07 juillet 2022

Tourisme. Le Parc national présente l’Anse à la Barque, espace de biodiversité

Le Parc national a ouvert mardi 21 juin 2022 dans le cadre des ABC (atlas de la biodiversité communale), un nouveau sentier qui pourrait être prochainement disponible pour des visites guidées à la population. Quatre classes de CM2 de la ville de Vieux-Habitants ont profité d’une visite de l’Anse à Barque, espace de biodiversité qui mélange zone humide, forêt sèche et un espace marin.

Le Parc national dans le cadre des Atlas de la biodiversité communale, propose des états des lieux des espaces de grande richesse en terme de biodiversité afin d’accompagner les mairies dans le processus de décision d’aménagements ou de protection de ses espaces naturels.

Pour Luc Delannay, directeur adjoint du Parc National, ces atlas permettent également aux mairies d’avoir « toutes les cartes en main », lorsque le moment vient de décider où il faudra faire des aménagements lourds, ou s’il faut en raison de la biodiversité d’un lieu, éviter ou adapter ces aménagements.

L’atlas est donc un recensement des différents lieux d’une commune; il est effectué pour les mairies qui ont décidé de signer la charte du parc national. Le programme prévoit également une partie d’animation, qui propose à la population de découvrir ces sites par le biais de visites guidées. Pour la première fois, l’Anse à la Barque à Vieux-Habitants a donc été présentée.

Hugues Delannay :

Ce mardi 21 juin 2021 une soixantaine d’enfants, élèves des classes de CM2 de la ville de Vieux-Habitants ont été conviés à l’Anse à la Barque pour une visite guidée de cet espace qui a été recensé et étudié dans le cadre de ces ABC par le Parc National. La visite guidée a commencé par une leçon de comportement à adopter lorsque l’on se balade dans la nature. « Lorsqu’on passe dans un espace naturel on essaie d’avoir le moins d’impact possible. On ne joue pas notre musique à fond et on fait attention pour ne pas perturber les espèces », explique, l’un des guides du parc naturel.

l reste encore à déterminer si ce conseil s’adressait réellement aux jeunes élèves de CM2. L’Anse à la Barque est un espace naturel qui concilie une zone humide, une forêt sèche et une indigoterie, les derniers vestiges d’indigoterie sur le territoire de la Basse-terre.

Durant la visite, les enfants ont pu découvrir, l’histoire de l’espace et les espèces vivantes qu’il abrite, à l’instar des fougères dorées, des crabes et des poissons qui vivent dans ces zones humides ou encore du pic de la Guadeloupe, un oiseau endémique qui apprécie particulièrement les zones humides.

Les enfants ont également appris à reconnaitre une forêt sèche en analysant le sol, la taille des troncs d’arbres et la taille des feuilles qui poussent dans les arbres de cet environnement. Cette visite a été mise en place par Matthieu Petit, le chargé d’appui de l’EDD (éducation environnement développement durable).

Matthieu Petit :

Les jeunes élèves ont profité d’une matinée pour apprendre et profiter de la nature offerte par le site de l’Anse à la Barque. Le Parc national espère faire de ce site un outil pédagogique permanent faisable en autonomie qui pourra profiter aux jeunes élèves des autres classes de la ville de Vieux-Habitants mais également  aux guadeloupéens et touristes désireux d’apprendre sur l’écosystème de notre territoire. Le Parc national avait donc des premiers exemples de panneaux d’informations. Les adultes désireux de découvrir ce lieu de biodiversité par le biais d’une visite, devront donc attendre.

TIROLIEN Tafari.