17 août 2022

Les Jeux de la Caraïbe débutent en Guadeloupe

Huit cents sportifs de 29 pays s’affronteront dans 7 disciplines, du 30 juin au 3 juillet. Objectif : décrocher la première médaille de l’histoire des Jeux de la Caraïbe.

C’est une première. La Caraïbe dispose – enfin – de son espace pluridisciplinaire pour les sportifs de moins de 23 ans. Les délégations invitées sont arrivées en Guadeloupe. La cérémonie d’ouverture est prévue ce mercredi 29 juin, aux Abymes, avec l’arrivée de la conque de lambi des Jeux de la Caraïbe qui sillonne les communes de Guadeloupe depuis plusieurs semaines.

Puis, à partir du jeudi 30 juin et jusqu’au dimanche 3 juillet, place au sport ! Les équipes de 29 pays (Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Iles Vierges Britanniques, Cuba, Grenade, Jamaïque, Saint-Kitts-et-Nevis, Trinidad-et-Tobago…) s’affronteront dans 7 disciplines :

  • Natation
  • Athlétisme
  • Judo
  • Cyclisme
  • Basket (3×3)
  • Netball
  • Futsal

« Un challenge à relever. »

Alain Sorèze, président du Crosgua.
Alain Sorèze, président du Crosgua.

Organisés par la Canoc (Association caribéenne des comités nationaux olympiques), représentée par le Crosgua (Comité régional olympique et sportif de la Guadeloupe), les 1ers Jeux de la Caraïbe ont surmonté bien des obstacles (sanitaires, budgétaires, entre autres) avant de prendre le départ.

« C’est un challenge que nous avons dû tous relever, y compris certaines délégations, souligne Alain Sorèze, président du Crosgua. En Guadeloupe, nous avons reçu de nombreux soutiens de nos amis de la Caraïbe et au-delà. Maintenant, c’est à nous de jouer avec l’ensemble des bénévoles et la bonne volonté des dirigeants bénévoles du Cros de Guadeloupe. »

L’Etat, le Conseil départemental de la Guadeloupe, les communes qui accueillent les compétiteurs (Pointe-à-Pitre, Le Gosier, Les Abymes, Petit-Bourg, Sainte-Anne, Saint-François), les partenaires privés et plus de 250 bénévoles ont apporté leur contribution pour faire de ces 1ers Jeux de la Caraïbe en Guadeloupe, une réussite.

Cécilia Larney