19 août 2022

Haïti. Haïti Vizyon exporte riz et lalo de l’Artibonite vers les Etats-Unis

Le riz et le « lalo* » produits dans l’Artibonite atteignent les rives de la Floride. En effet, l’entreprise Haiti Vizyon, dirigée par l’entrepreneur Voltaire Fabias, a obtenu une licence de l’agence américaine FDA afin de pouvoir exporter des produits en Amérique. Rien que le lalo, 3 tonnes de ce produit sont exportées chaque mois vers la Floride.

Il y a quelques années, l’entrepreneur s’est rendu compte que le riz national et le lalo étaient très demandés par la communauté haïtienne aux Etats-Unis. Toutefois il a constaté que des entrepreneurs hispaniques trompaient la vigilance de la communauté haïtienne en feignant de leur vendre des produits haïtiens mais qui sont en fait produits en Egypte ou en Thaïlande notamment. Il a donc décidé de parier sur les produits haïtiens, 100% bio, pour atteindre le marché américain.

« Pour commencer, nous avons lancé une procédure pour obtenir une licence fédérale auprès de la FDA (US Food and drug administration). Notre produit respecte toutes les obligations de l’agence. Nous avons dû passer plusieurs tests. Nous avons obtenu notre licence en 2016. Nous avons également dû créer une entreprise aux Etats-Unis pour la distribution », s’est rappelé Voltaire Fabias.

Au tout début, les produits d’Haïti n’étaient pas connus de la communauté haïtienne de Floride. Voltaire Fabias indique avoir mis en place une stratégie très efficace pour toucher son public cible.

« Nous avons dû recourir aux églises. Nous avons accordé 10% sur chaque vente aux pasteurs et ils se sont chargés du marketing. Nous avons donc créé la demande. Après quelques mois, nous avons obtenu la reconnaissance du public. Aujourd’hui nous avons 3 distributeurs exclusifs », s’est-il énorgueilli.

Au départ, l’entreprise s’était spécialisée dans l’exportation du riz. Mais, à partir de 2020, Voltaire Fabias s’est rendu compte qu’il y avait un potentiel dans le lalo. Dès lors, il s’est lancé dans cette filière.

« La concurrence est rude avec le riz. Notre coût de production est très élevé. En voyant la demande pour ce légume, nous avons saisi cette opportunité. Aujourd’hui, nous exportons beaucoup plus de lalo que de riz national. Le marché américain est acquis au lalo. Il n’y a pas que les Haitiens qui le consomment. Nous exportons 3 tonnes par mois et seulement en Floride. L’objectif est d’exporter 12 tonnes par mois en atteignant notamment New York et la République dominicaine », a-t-il fait savoir, soulignant que ce produit a du potentiel pour créer des emplois en Haïti.

En plus du riz et du lalo, Voltaire Fabias dit exporter également du petit mil, du café et du chocolat vers les Etats-Unis.

« Nous travaillons de concert avec des planteurs de l’Artibonite. Sans vouloir nous vanter, nous apportons notre contribution à la création d’emplois dans le pays. Nous travaillons avec 1 200 planteurs. De plus, nous avons 35 employés dans notre atelier d’emballage et de mise en sac à Port-au-Prince », a-t-il fait remarquer, plaidant pour la valorisation de la production locale dans le but d’augmenter la croissance économique.

En dépit de ses efforts, Voltaire Fabias indique qu’il n’a jamais bénéficié de crédit en Haïti.

« Je n’ai jamais pu obtenir un prêt en Haïti. Nous avons reçu une subvention de la part du ministre Michel Patrick Boisvert (MEF) en octobre 2020, mais aucun crédit auprès des banques haïtiennes. La subvention du MEF a augmenté notre capacité de production. Toutefois, nous avons contracté des prêts auprès de banques étrangères. Nous avons besoin de capital pour acquérir de nouveau matériel technologiques qui pourrait réduire nos coûts de production et augmenter notre capacité », a-t-il conclu en lançant un vrai appel aux institutions haïtiennes de financement et aux ONG qui interviennent dans l’agriculture ou le commerce.

Source : Le Nouvelliste

Lien : https://lenouvelliste.com/article/236788/haiti-vizyon-exporte-riz-et-lalo-de-lartibonite-vers-les-etats-unis

* Le Lalo est un légume-feuille originaire du département de l’Artibonite en Haïti. Le Lalo est habituellement préparé avec du crabe, de la viande de porc ou de bœuf, servi avec du riz blanc et purée de pois.