24 septembre 2022

Guadeloupe. Les jeunes accompagnés par le Département font de bonnes études !

Cérémonie de remise de diplômes aux jeunes accompagnés par le Département à la résidence départementale du Gosier, mercredi après-midi.

Le président du Conseil départemental, Guy Losbar, s’est fait un point d’honneur de remettre leurs diplômes, médailles et gratifications financières aux jeunes suivis et accompagnés par le Département ayant réussi à leur examens.

C’était à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes très solennelle, en présence de Jean-Philippe Courtois, premier vice-président du Conseil départemental, de Louis Galantine, vice-président, Tania Galvani, vice-présidente, Nicole de la Réberdière, vice-présidente, Ferdy Louisy, vice-président, Nadia Négrit, présidente de la Commission enfance, jeunesse et famille, Elie Califer, président de la Commission finances, Danielle Minatchy, présidente de la Commission Environnement, Solidarité énergétique, Prévention des risques majeurs, Marylène Adhel, conseillers départementaux.

« Cette cérémonie de remises de récompenses consacre la détermination et l’engagement de nos enfants, ceci quelles que soient les difficultés rencontrées », précisait Guy Losbar.

Nadia Négrit lançait : « Nous sommes fiers de vous ! » à des enfants ébahis de tant d’attention.

Guy Losbar annonçait le recrutement de quarante éducateurs spécialisés cette année pour poursuivre un travail de longue haleine en faveur des jeunes.

Cette année, cinquante lauréats d’un CAP, BEP, Baccalauréat, BTS ou d’une licence ont été récompensés.

Un après l’autre, les enfants méritants s’avançaient, recevaient leur diplôme, leur médaille et un chèque et exprimaient leur bonheur, remerciaient les familles d’accueil, les tuteurs. Certains, rares, étaient encore sous le choc d’être passés d’une situation sociale et familiale difficile à cette reconnaissance officielle de leur intelligence, de leur ténacité.

Pour rappel, le Conseil départemental, dans le cadre de sa politique d’action sociale, et notamment ses missions relatives à l’aide sociale à l’enfance, joue un rôle d’aide aux familles dans des situations à risque : difficultés éducatives, socio-économiques, maltraitance, femmes enceintes et mères isolées.

Ainsi, l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) répond à deux grandes prérogatives : le soutien aux familles à leur domicile (soutien éducatif et/ou financier), et l’accueil et la prise en charge, y compris en urgence, des
enfants qui lui sont confiés par les parents ou par le juge.