30 novembre 2022

Martinique. Gérard Darmanin interpellé

Serge Letchimy.

Comme annoncé, le président du Conseil exécutif de Martinique a adressé vendredi 29 juillet 2022 un courrier à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer, afin de lui souligner plusieurs des demandes cruciales des élus de l’Assemblée, à mettre rapidement en œuvre pour garantir la sécurité des familles martiniquaises.

Chiffres clés à l’appui, Serge Letchimy a souhaité interpeller le Ministre à quelques semaines de sa prochaine visite en Martinique. 

Il a de nouveau tiré la sonnette d’alarme afin de réévaluer au plus vite les besoins réels des forces de police, de gendarmerie et des douanes présentes sur le territoire.

« Nous ne pouvons appliquer à nos territoires les mêmes principes de calcul que ceux de l’Hexagone. »

Serge letchimy

Pour preuve, les effectifs (douanes, gendarmerie, police, personnel pénitentiaire) et installations (radars côtiers, scanners mobiles, contrôle en mer) sont bien en deçà des moyens d’actions nécessaires pour sortir la Martinique de la spirale de violences graves commises depuis le début de l’année :

Brigade de surveillance extérieure de Fort-de-France : 40 agents sont nécessaires contre 28 actuellement

Brigade de surveillance extérieure du Lamentin : 50 agents sont nécessaires contre 34 actuellement

Brigade de surveillance extérieure du Marin : 40 agents sont nécessaires contre 24 actuellement

Brigade de surveillance extérieure de Trinité : 30 agents sont nécessaires contre 20 actuellement.

Installer des radars, renforcer
la coordination entre polices

Plusieurs autres points sont également soulevés :

  • L’installation de radars côtiers assurant la surveillance des eaux martiniquaises
  • La réouverture du poste de Douane de Saint-Pierre 
  • Le renforcement de la coopération opérationnelle entre les polices municipales et les forces de sécurité intérieures grâce à la mise en œuvre de l’interopérabilité des réseaux de radiocommunication entre les polices municipales et les forces de sécurité de l’État (Police nationale, Douanes, Gendarmerie).

    Le courrier à Gérard Darmanin :