06 février 2023

Tour cycliste. Rapiteau remporte l’étape

La seconde étape du Tour international de la Guadeloupe s’est terminée samedi 6 août 2022 à Petit-Canal par une victoire en solitaire de Florian Rapiteau, de l’équipe de Laval.

La course, longue de 156 kilomètres, a tenu toutes ses promesses avec une fin palpitante.

156 kilomètres. Voilà ce qu’il y avait au programme du jour pour les coureurs du 71e Tour de la Guadeloupe.

Cette seconde étape qui suivait l’étape de La Désirade, vendredi, avait été désignée par tous les spécialistes comme une étape dure et spectaculaire.

Le spectacle était au rendez-vous, des premiers kilomètres parcourus à Pointe-à-Pitre jusqu’à l’arrivée de Petit-Canal.

Une course très disputée

La course s’est disputée dès les premiers kilomètres avec une bataille pour prendre le contrôle du peloton.

Les coureurs ont maintenu une courte période d’observation avant d’imposer un rythme effréné qui marquera la course.

Au cours des premiers kilomètres le peloton fera avorter une première tentative d’échappée menée par Adrien Alidor. Il sera rapidement rattrapé par le peloton qui verra une seconde échappée à partir du 44e kilomètres de Florian Rapiteau et de Cédric Eustache.

Les deux hommes se sont fait la belle à la sortie de l’Anse Bertrand et prendront jusqu’à 1 min46 d’avance, ce qui plaçait Cédric Eustache maillot jaune du Tour virtuellement.

Au niveau de la montée de Salines l’alliance entre les deux coureurs va exploser quand Florian Rapiteau placera une attaque qui laissera Cédric Eustache seul à la merci du peloton.

Le coureur de Laval va réussir à tenir son avance qui est descendue à 18 secondes dans les deux derniers kilomètres. Il s’imposera à Petit-Canal avec quelques secondes d’avance sur le peloton.

Une course dominée
par Premier Tech U23

L’équipe canadienne de Premier Tech U23, du maillot jaune Guillaume Dauschy, a dominé le peloton durant toute la durée de la course.

« On avait pour objectif de laisser partir 4 ou 5 coureurs et de contrôler l’avance au classement », a révélé le maillot jaune du Tour.

L’objectif a pleinement été rempli par son équipe qui a imposé un rythme élevé pour rattraper les coureurs échappés.

Le peloton a été flashé à 75 kilomètres par heure à certains moments. L’équipe aurait rattrapé Florian Rapiteau sur les derniers kilomètres si celui-ci n’avait pas fait preuve de courage et d’abnégation.

Au final, Guillaume Dauschy gardera son maillot jaune grâce à cet énorme travail.

Un Guadeloupéen
sur le podium

Dans ce peloton, le Guadeloupéen Yannis Agricole a réussi à faire parler ses qualités de sprinter sur les derniers mètres.

La majeure partie du travail a été pour son équipe de l’USCG de le placer en position préférentielle à l’abord de la ligne d’arrivée.

Le Tour reprendra ce dimanche 7 août 2022 avec une course de 144 kilomètres entre Sainte-Anne et Trois-Rivières.

Les coureurs passeront par les communes du Moule, Petit-Canal, Port-Louis et Morne-à-L’eau avant de prendre la direction de la Basse-Terre (voir Le parcours du Tour).

Tirolien Tafari

Classement de la course

1er Florian Rapiteau – Laval Cycling 53

2e Hermann Keller – Embrace the world

3e Yannis Agricole – USCG

Le parcours du Tour