09 décembre 2022

Tour cycliste. Et de trois pour Rapiteau !

Kylian Sénicourt et Florian Rapiteau parlent stratégie à la fin d’une course effrenée dans les montagnes de la Basse-Terre. @TT

Florian Rapiteau, le coureur de Laval Cycling 53, s’est imposé pour la troisième fois sur le Tour de la Guadeloupe ce mercredi 10 août 2022 à Palmiste/Gourbeyre.

Comme attendu, la différence sur le peloton s’est faite à la montée des Mamelles. Mais aussi sur les autres ascensions de la Basse-Terre.

Petit-Canal, Les Abymes et Gourbeyre Florian Rapiteau a une nouvelle fois démontré sa domination lors de cette sixième étape du Tour international de la Guadeloupe.

Cette étape, qui ralliait les communes de Capesterre-Belle-Eau et de Gourbeyre, a tenu ses promesses. Ceci par de nombreuses attaques et des écarts qui se sont consolidés à partir de la montée des Mamelles.

En début de course, le peloton est dirigé par les coureurs de l’UVMG, l’équipe du maillot jaune Tom Donnenwirth. Ils ont laissé une première échappée d’une dizaine de coureurs non dangereux qui prendront 2 min d’avance au niveau de Baie-Mahault.

Le peloton explose
aux Mamelles

A l’entrée des Mamelles, Célestin Guillon, libéré du poids du maillot jaune, s’échappe. Il est accompagné de Kylian Senicourt, coureur de l’équipe canadienne. Ils sont rejoints par huit autres coureurs, dont Florian Rapiteau, futur vainqueur de l’étape. Ou encore Alexys Brunel, bien positionné au classement général.

Dans le peloton du maillot jaune, Stefan Bennett décide de partir également. Il sera suivi par Boris Carène. Les deux hommes vont rejoindre le groupe de tête au niveau de Baillif.

Florian Rapiteau et encore Kylian Senicourt, auteur d’une grosse étape, attaquent de nouveau au bourg de Trois-Rivières. Ils ne seront plus rejoints.

Un nouveau maillot jaune
et un nouveau maillot blanc

Celestin Guillotin aura tenu ce maillot jaune pendant deux jours. Ce qui constitue un record pour le moment. Tom Donnenwirth a perdu ce maillot au profit d’Alexys Brunel au terme de l’étape.

Au niveau du maillot blanc, Taïno Caillau laissera la tunique du meilleur jeune à Kylian Senicourt qui est récompensé de son étape.

Il compte désormais 40 centièmes d’avance sur le coureur de l’équipe abymienne.

1er Florian Rapiteau
2e Kylian Senicourt
3e Stefan Bennett
4e Alexys Brunel

REACTION
« J’ai payé mes efforts sur le final. »
Kylian Senicourt

Kylian Sénicourt.

« Aujourd’hui mon but était de tout rattraper (sous-entendu la mauvaise prestation de la cinquième étape) et de tout donner pour l’équipe. J’ai payé mes efforts sur le final. Je n’ai pas pu suivre Florian sur sa dernière attaque dans la montée de Palmiste.

La stratégie de la course était d’attaquer et d’être à l’avant et j’avais prévu d’attaquer directement dans les Mamelles. On s’est fait rattraper après par le groupe de Bennett. Du coup on voulait l’attaquer directement pour le distancer ce qu’on a réussi à faire. »