24 septembre 2022

Trinidad-et-Tobago. Deux policiers ripoux interpellés

Les îles jumelles de Trinidad-et-Tobago continuent de nettoyer leurs services de police.

Ce dimanche 14 aout 2022 deux policiers comparaissaient devant le tribunal de Port-Of-Spain pour des accusations de mauvaise conduite au sein de la fonction publique entre autres accusations.

L’un des policiers a été libéré après le paiement de sa caution qui s’élevait à 500 000 dollars.

Parmi les crimes reprochés aux deux membres des forces de l’ordre, il y avait : l’acquisition d’une arme illégalement (corruption), avoir d’accepté de se corrompre contre la somme de 30 000 dollars et une accusation de blanchiment d’argent.

De l’argent pour fermer les yeux

L’homme libéré sous caution est gendarme, il se présentera le 13 septembre prochain au tribunal de première instance de Port-Of-Spain. Son collègue a été convoqué au tribunal ce mardi 16 aout 2022.

Les 30 000 dollars reçus et l’accusation de corruption font suite à la plainte d’un homme qui a affirmé que les policiers avaient procédé à une perquisition à son domicile au cours de laquelle les policiers avaient trouvé une arme illégale et des munitions.

Ils ont cependant demandé à l’homme de payer 30 000 dollars pour qu’ils ne l’inculpent pas de ce crime.

L’homme a payé la somme, il s’est par la suite rendu à la police pour porté plainte contre les agents. L’enquête a été menée par le bureau des normes des agents.

Source : Trinidad Express

Lien : https://trinidadexpress.com/newsextra/two-cops-charged-with-misbehavior/article_de2af334-1caf-11ed-9a3a-135f79885d4d.html