30 novembre 2022

Cuba. Pas d’électricité : la faute aux Etats-Unis !

Les Cubains vivent dans le noir la plupart du temps. @DR

Díaz-Canel impute au blocus les coupures de courant et qualifie d’indécents ceux qui manifestent dans les rues de Cuba.

Malgré la situation énergétique critique à laquelle est confronté le pays, le président a insisté sur le fait qu’il existe une stratégie qui permettra de surmonter les pannes d’électricité avant la fin de l’année.

Le dirigeant cubain Miguel Díaz-Canel a affirmé que la crise énergétique que traverse l’île est une conséquence de l’embargo imposé par les États-Unis, qui a laissé le pays sans le financement nécessaire pour moderniser ses infrastructures énergétiques.

Le président en tournée

Huit centrale thermoélectriques fournissent l’électricité de tout le pays.

Lors d’une tournée effectuée ce samedi par les centrales thermoélectriques de La Havane, Artemisa et Mayabeque, le président a assuré que les casses et pannes que la plupart de ces centrales ont subies n’ont pas été causées par des sabotages ou des négligences, mais sont le résultat de sanctions économiques imposées par Washington.

Il existe une stratégie…

« Cela a à voir avec les effets systématiques que le blocus nous a causés, qui ont laissé le pays sans financement possible pour effectuer les tâches de maintenance, de réparation et de nouveaux investissements dont le secteur avait besoin. Par conséquent, nous avons aujourd’hui un processus accumulé de détérioration technologique, qui ne peut être résolu en peu de temps », a déclaré Díaz-Canel dans des déclarations reproduites par le portail :

 Presidencia de Cuba.

Malgré la situation énergétique critique à laquelle le pays est confronté, le premier secrétaire du Parti communiste de Cuba (PCC) a insisté sur le fait qu’il existe une stratégie qui permettra de surmonter les pannes d’électricité avant la fin de l’année.

Selon Díaz-Canel, des pièces et des composants entrent actuellement dans le pays qui permettront de récupérer la production, ce qui, associé au financement des investissements dans les nouvelles technologies, permettra de stabiliser la production d’énergie au niveau national.

Le successeur de Raúl Castro a également indiqué que de nouvelles mesures destinées aux gros consommateurs pour minimiser la consommation d’énergie ont été approuvées.

Le responsable a également expliqué que pour minimiser les coupures de courant sur l’île, les centrales thermoélectriques Antonio Guiteras et Felton, qui sont les plus grandes du pays, doivent être pleinement opérationnelles, ce qui ne s’est pas produit depuis plusieurs mois en raison des nombreuses pannes et travaux d’entretien.

Enfin, Diaz-Canel a dénoncé que la crise énergétique dans le pays a été mise à profit par « les ennemis de la Révolution pour créer le découragement, l’incertitude, appeler à des actes de vandalisme, favoriser le désordre. »

« Malheureusement, il y a des gens qui, avec du vandalisme, des comportements indécents, se prêtent à ces actions », a déclaré le président.

Source : Cubanet

Lien : https://www.cubanet.org/noticias/diaz-canel-llama-indecentes-a-quienes-protestan-contra-los-apagones/