24 septembre 2022

Après Fiona. Guy Losbar milite pour un Plan de reconstruction de grande envergure

A Rivière-des-Pères, la dévastation.

Suite au passage de la tempête tropicale Fiona, le président du Département, Guy Losbar, considère nécessaire de mener de front la gestion de l’urgence afin d’accompagner les sinistrés, tout en travaillant à la mise en œuvre de la reconstruction, qui prendra nécessairement plusieurs mois, voire des années.

Guy Losbar milite donc pour l’élaboration concertée d’un Plan de reconstruction de grande envergure pour la Guadeloupe, qui devrait notamment comprendre plusieurs axes :

  1. Sur le volet des réseaux et la problématique de l’eau, le Président considère qu’il faut donner une priorité aux travaux qui garantiront la distribution de l’eau de manière rapide. Par ailleurs, il convient de mettre à jour le plan pluriannuel d’investissement du SMGEAG afin d’assurer la mise en œuvre de l’ensemble des travaux nécessaires (recherche de fuites, réparation de canalisations, réparation de canalisations sous-marines) ;
  2. Pour les infrastructures et le réseau routier, la priorité est de déblayer, nettoyer, reconstruire et rétablir la circulation. Il faudra également une expertise sur les ouvrages du réseau routier qui ont été fragilisés par cet événement météorologique majeur ;
  3. Concernant l’habitat, il est nécessaire de s’employer au relogement rapide des sinistrés. Au-delà, il sera impératif de mener une réflexion sur notre manière d’habiter, la remise à niveaux des programmes de Résorption de l’Habitat Insalubre (RHI), encourager l’accession à la propriété très sociale et construire une politique de la ville alliant parcours résidentiel et projet de vie, notamment pour les personnes âgées ;
  4. Enfin, sur l’accompagnement des acteurs du territoire, le Plan de reconstruction doit être l’occasion de donner la parole aux acteurs les plus touchés (les entreprises, les agriculteurs, les pêcheurs) afin d’établir un programme d’actions de relance de l’économie.

    A travers ce Plan de reconstruction, Guy Losbar considère que « ce sont plus d’un milliard d’euros qui doivent être mobilisés de façon partenariale avec l’État et les différentes collectivités.
    Plus que la mobilisation d’une enveloppe budgétaire, il s’agira de repenser notre manière d’habiter notre espace, de construire et de vivre, en Guadeloupe. »


    Le président Losbar poursuivra ses échanges avec le ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, après leur arrivée sur le sol guadeloupéen ce jour.