24 septembre 2022

Bénévolat. Des sacs au profit de la SNSM

La Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), est une association dont la principale mission est de secourir bénévolement des vies humaines en danger en mer et sur les côtes de notre archipel. Environ 50 personnes constituent cette association dont le financement repose essentiellement sur les dons faits par le public et des partenaires privés.

C’est dans cet objectif que Carrefour Destreland et Contact, magasins du groupe GBH, ont décidé pour la deuxième année de soutenir la SNSM en s’engageant à lui reverser la totalité des bénéfices des ventes des cabas. Entre 2021 et 2022, un peu plus de 74 880 sacs ont été vendus.

Samedi 24 septembre, Carrefour remet ainsi officiellement le chèque de cette opération à la SNSM – soit un montant de 8 454 euros récoltés.

Ce soutien est précieux et permet de continuer de mener à bien les missions de sauvetage en mer et sur nos côtes.

Un numéro d’urgence pour les secours en mer : le 196

Cette année c’est aussi l’occasion de mettre en avant le 196. C’est le numéro du centre opérationnel de surveillance et de sauvetage Antilles-Guyane (CROSSAG). Les CROSS rejoignent ainsi la liste des centres d’appels d’urgence à l’instar des SAMU et CODIS. Il permet une mise en contact téléphonique le plus rapidement possible avec les CROSS sans retarder l’envoi de moyens adaptés à la situation d’urgence.

Avec le 196, les CROSS sont considérés réglementairement comme service d’urgence. Appeler le 196 c’est l’assurance d’être en contact avec des professionnels du sauvetage en mer capables de répondre efficacement à une demande de secours.

——————————————————————————————————-

A PROPOS DE LA SNSM : La SNSM est une association à but non lucratif – reconnue d’utilité publique et Grande cause nationale 2017. Elle a pour mission le sauvetage en mer et la surveillance des plages. Elle s’appuie sur 9 030 bénévoles qui œuvrent à partir de 214 stations de sauvetage sur tout le territoire français (métropole et outre-mer) et de 33 centres de formation et d’intervention. Elle est financée à 72% par des ressources privées, essentiellement issues de la générosité du public et des entreprises.

En 2020, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 29 000 personnes : 10 900 secourues, 16 600 soignées et 1 200 enfants égarés et retrouvés.