24 septembre 2022

Après Fiona. La solidarité à Capesterre Belle-Eau

Le chantier est en cours pour déblayer, sous le regard du maire, Jean-Philippe Courtois, attentif.

Parmi les communes les plus touchées par le passage de la tempête tropicale Fiona, il y a Capesterre Belle-Eau. Capesterre Belle-Eau où le maire, Jean-Philippe Courtois, et son équipe municipale, avec les agents de la commune, se démènent depuis samedi 17 septembre pour venir en aide aux habitants sinistrés.

Routes coupées, revêtement routier arraché, ponts ébranlés, cours et maisons envahies par l’eau, la boue, les troncs d’arbres, on ne compte plus les dégâts, ils se chiffrent par millions.

La visite du ministre délégué, chargé des Outre-mer, avec le préfet Alexandre Rochatte, les présidents des grandes collectivités, Guy Losbar et Ary Chalus, a donné le ton. Capesterre est sinistrée, il faut agir.

En attendant que l’arrêté déclenchant l’état de catastrophe naturelle (signé à Basse-Terre par le ministre jeudi) fasse ses effets, qu’Etat, Région et Département débloquent des aides — la Région a accéléré le don de packs d’eau, le Département a mis en place diverses procédures de recensement des sinistrés, tout comme la mairie —, l’équipe municipale est dans les quartiers, avec les engins de travaux publics, pour déblayer le plus gros, tandis que la population s’organise pour nettoyer autour des maisons et dans la rue.

Refaire les réseaux d’eau endommagés, c’est l’affaire du SMGEAG, avec le soutien de la Région. Le Feeder de Belle-Eau cadeau était en travaux, des captages ont été réactivés. L’eau ne coule pas encore dans la plupart des quartiers ni même dans le bourg, les réseaux domestiques ont été touchés.

La commune a mis en place des livraisons d’eau par citernes ou en packs :

A Sainte-Marie, quartier de Capesterre Belle-Eau particulièrement éprouvé, c’est un vaste chantier ouvert nuit et jour pour venir en aide aux habitants débordés, découragés.

Il faut réconforter, apporter de l’eau, faire l’inventaire de ce qui a été perdu, parfois tout, et déblayer, enlever les troncs d’arbres, les ordures amenées par les eaux, les débordements de ravines et de cours d’eau, enlever les tonnes de boues qui obstruent les voies d’accès.