10 décembre 2022

Après Fiona. Les services de l’Etat se mobilisent auprès des agriculteurs

La procédure pour activer le fond de secours pour l’Outre-mer a été enclenchée avec la signature de l’arrêté préfectoral constituant la mission d’enquête pour évaluer les dommages liés à la tempête sur le monde agricole.

La mission d’enquête se déplacera auprès d’un panel d’exploitants, avec les représentants de la profession agricole, et contribuera à l’établissement d’un rapport.

Celui-ci permettra au ministre chargé des Outre-mer d’activer le fond de secours et le préfet établira ensuite un arrêté de reconnaissance de l’état de calamité agricole.

Les services de l’État mettent tout en œuvre pour raccourcir les délais de cette procédure.

Le programme prévisionnel de la mission d’enquête est le suivant :

  • vendredi 23 septembre : Sud Basse-Terre ;
  • lundi 26 septembre : zone Capesterre Belle-Eau / Goyave ;
  • mardi 28 septembre : Grande-Terre.