09 décembre 2022

Porto Rico. Des villes laissées à l’abandon

Le passage de l’ouragan Fiona a fait d’énormes dégâts à Porto Rico. De nombreuses villes ont été inondées par les pluies incessantes, et les rivières en crue ont causé des dégâts matériels.

L’état du territoire a poussé Joe Biden, le président des Etats-Unis, à déclarer l’état de catastrophe majeure qui enclenchera automatiquement des aides pour les villes pour leur reconstruction et l’évacuation des eaux stagnantes qui amènent des maladies.

L’état de catastrophe majeure ne concernera pas l’intégralité de Porto Rico, le président Joe Biden a précisé que les villes de l’ouest du territoire ne seront pas concernées.

Une injustice dénoncée

Une décision qui a entrainé une réaction d’indignation de la classe politique. « Il est scandaleux que Loiza ou Cabo Rojo ne sont pas considérés comme catastrophe majeure. Cela peut être modifié, en attendant cette décision empêche ces villes d’avoir accès aux aides », a lancé Ariadna Godreau-Aubert, fondatrice de Legal Help of Puerto Rico.

Les habitants des villes n’auront pas accès à la demande d’aide de rétablissement qui débloque des fonds pour la réparation de leurs habitations. Pourtant, elles ont été fortement touchées par le passage de l’ouragan.

En tout, le président des Etats-Unis a exclus 23 villes de Porto Rico de ce processus. « Je me dois d’élever ma voix ! Que deviendront les familles qui ont tout perdu et les villes qui ont été inondées ? », a déclaré le maire de la ville de Loiza, seule ville privée d’aide qui ne se situe pas à l’ouest de Porto Rico.

Source : El Vocero

Lien : https://www.elvocero.com/noticia_rotary/article_70f1b1aa-3a72-11ed-99b3-afecabfaf7e7.html