09 décembre 2022

Guadeloupe. Quelques sites et aires de pique-nique de nouveau accessibles

Fermés, suite au passage de la tempête Fiona, le temps des vérifications par les équipes du Conseil départemental, du Parc national, de l’Office national des forêts et du Conservatoire du littoral, certains sentiers et aires de pique-nique sont à nouveau accessibles.

Sont désormais accessibles au public :

  • les aires de pique-nique
  • les chutes du Carbet
  • les sentiers de randonnée situés en Grande-Terre, en Nord Basse-Terre, sur la Traversée, à la Désirade et Marie-Galante.

Sentiers impraticables

Toutefois, la plus grande vigilance est recommandée face aux risques de glissement de terrain et de chutes d’arbres, en particulier à proximité des cours d’eau et aux abords des embouchures. La physionomie des rivières ayant été modifiée par les débits importants générés par le passage de la tempête Fiona, la plus grande prudence est recommandée à l’approche des cours d’eau. De même, les zones humides (marais, mangroves…) ont été largement inondées.

Les sentiers et équipements de découverte de ces espaces resteront encore impraticables quelques jours. La pratique d’activités en pleine nature présente des risques accrus plusieurs jours après le passage d’un tel phénomène météorologique. Il convient avant toute randonnée de vérifier l’état du sentier. En cas d’accident, seule la responsabilité du randonneur sera engagée.

Le site RandoGuadeloupe peut être consulté pour connaître l’état des sentiers et préparer sa randonnée en toute sécurité.

Grand étang et Soufrière : zones interdites

L’inspection menée sur les sites de Soufrière et Grand étang a permis de constater qu’ils nécessitent des travaux, études ou aménagements complémentaires. L’accès du public au Grand étang et au sommet de la Soufrière est temporairement interdit. Seul l’accès à la Savane à mulets est autorisé.

La route forestière de Desbordes (Petit-Bourg) est fermée suite à l’effondrement du pont au niveau du Bain à Colo.

Les sentiers de randonnée adjacents sont en partie endommagés par des glissements de terrain. De même, les sentiers de montagne de la Côte-sous-le-vent (Vallée de la Grande Rivière et Vallée de Beaugendre) sont vivement déconseillés au public. Il en est de même pour les sentiers du littoral de Vieux-Habitants et de Trois-Rivières.

Les gestionnaires d’espaces naturels rappellent que les sentiers de la Basse-Terre sont gorgés d’eau ou obstrués par des végétaux. Il n’est donc pas recommandé de les fréquenter pour le moment.