09 décembre 2022

Après Fiona. L’eau distribué en bouteilles et grâce aux citernes positionnées dans les communes

La station mobile légère a été installée à Vieux-Habitants. @PIRAC

C’est un fleuve d’eau potable qui a été mis en place, pour alimenter toutes les communes sinistrées directement par la tempête tropicale Fiona en Basse-Terre ou impactées au niveau de la distribution parce que la Basse-Terre alimente la Grande-Terre.

Lundi, 136 palettes de bouteilles d’eau, dont 43 à Saint-François et 33 à Sainte-Rose, ont été distribuées aux communes privées d’eau courante.

255 000 litres d’eau
pour les communes

L’approvisionnement en eau s’est poursuivi durant le week-end et au total 255 000 litres d’eau ont alimenté les citernes des communes ou des établissements médico-sociaux depuis le début de la crise.

Trois citernes ont été installées hier lundi à Saint-François et deux supplémentaires à Capesterre Belle-Eau. Le déploiement se poursuivra ce mardi au Gosier et à Sainte-Anne.

L’unité de la Sécurité civile implantée au hall des sports du Gosier se chargera de ces implantations en fonction des remontées d’information des communes et de la distribution des packs d’eau au plus près de l’expression des besoins.

La Croix-Rouge continue son action de distribution d’eau sanitaire à partir de la station mobile légère de Vieux-Habitants.

« Une réunion relative à la gestion des déchets provoqués par la tempête Fiona est en cours de planification avec les EPCI.
Le COD poursuit le recensement des besoins en eau à partir des remontées des communes et des
renseignements fournis par la population. À ce titre, une réunion s’est tenue en fin d’après-midi avec le rectorat pour faire un point de situation sur les établissements scolaires et permettre l’approvisionnement des établissements indispensables à la reprise des cours.
Il convient de souligner la forte mobilisation de Matouba, Capès et Karuline dans l’approvisionnement en
bouteilles en faveur des habitants de l’archipel »
, commente la préfecture.