01 décembre 2022

Haïti. Deux ministres débarqués du gouvernement

Deux ministres viennent de laisser le cabinet ministériel. Il s’agit du ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Berto Dorcé, et du ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Liszt Quitel.

Selon un numéro spécial du journal officiel Le Moniteur, le premier ministre Ariel Henry est nommé ministre a.i. de l’Intérieur. Au ministère de la justice, M. Dorcé est remplacé par Emmelie Prophète Milcé, l’actuelle ministre de la Culture et de la Communication.

On ignore si ces deux ministres ont été révoqués ou s’ils ont présenté leur démission au conseil des ministres.

Ces deux départs interviennent après que les Etats-Unis ont adopté des sanctions visant des membres de l’élite politique, économique, et sociale d’Haïti, qui sont liés à la violence des gangs.

Lors d’une entrevue accordée à la matinale de Magik9 mardi 8 novembre dernier, le chargé d’affaires américain à Port-au-Prince, Eric Stromayer, a été interrogé notamment sur la situation de ministres dont les visas sont révoqués par les États-Unis, et qui sont toujours membres du gouvernement.

Le diplomate avait admis que des membres du gouvernement Henry sont touchés par les sanctions, sans pour autant dévoiler des noms.

« C’est une réalité. On a pris des décisions. Nous n’avons cité aucun nom. Les gens visés peuvent produire leurs réclamations. Nous avons nos raisons pour prendre nos décisions. C’est entre nous et les concernés », avait expliqué Stromayer.

« Le gouvernement (haïtien) est libre de prendre ses décisions (concernant les ministres). Il est souverain. Nous n’avons aucun contrôle en ce sens. On va voir où cela va mener. Pendant qu’ils sont là, on traite avec eux. On traite avec des éléments de différents gouvernements à travers le monde, même si on a des problèmes avec eux. S’ils continuent d’être des fonctionnaires du gouvernement, rien n’empêche qu’on continue à travailler avec eux. Si le gouvernement haïtien décide de prendre une décision basée sur nos mesures ou autres raisons, c’est à lui de décider », avait également répondu le diplomate américain à une question sur la présence au sein du gouvernement de ministres sanctionnés par les Etats-Unis. 

Source : Le Nouvelliste

Lien : https://lenouvelliste.com/article/238995/sanctions-americaines-deux-ministres-debarques-du-gouvernement