01 décembre 2022

Edition. La Route du Rhum, une aventure humaine de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre

Un beau à (s’)offrir. Pour revivre la course au fil des pages.

Publié aux éditions Marabout, en 2018 le livre d’Eric Cintas, journaliste spécialiste de la voile et Michel Desjoyeaux, l’un des navigateurs les plus titrés, a été agrémenté de nouveaux chapitres sur l’édition 2022 et d’une préface du vainqueur 2018, Francis Joyon.

Vainqueur de la Route du Rhum en 2002, Michel Desjoyeaux est le fil rouge de La Route du Rhum, une aventure humaine de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Le navigateur en solitaire a fait équipe avec Eric Cintas, grand reporter à France Télévisions. Sur le pont pour la Route du Rhum depuis 1990, il a régulièrement suivi le Vendée Globe, et d’autres compétitions de voile.

Les skippers de Guadeloupe dans la course

Sollicité par les éditions Marabout pour la première publication à l’occasion des 40 ans de la Route du Rhum, en 2018, Eric Cintas a naturellement souhaité faire équipe avec un spécialiste de la navigation.

« En plus de la caution technique apporté par Michel Desjoyeaux, il était impératif pour moi de parler des marins guadeloupéens qui ont participé à la Route du Rhum : Jacques Palasset, dès 1978, Claude Bistoquet, Victor Jean-Noël… jusqu’aux nouveaux venus dans la course en 2022 : Keni Piperol, Sacha Daunar… ».

Au fil des éditions…

Eric Cintas : « C’était un boulot énorme. »

Préfacée par Francis Joyon, vainqueur de la Route du Rhum 2018, la réédition inclut de nouveaux chapitres sur la course de 2022, qui se joue en ce moment avec la victoire et le record battu par Charles Caudrelier. Pour chaque édition de la Route du Rhum, Michel Desjoyeaux donne son point de vue, raconte ses souvenirs, avec son père, comment il a grandi dans la voile, ses missions en tant que préparateur, au sein d’une équipe technique, en tant que navigateur, directeur d’une écurie de course… « Pour le chapitre consacré à l’édition 2002, remportée par Michel, il raconte entièrement sa course et d’autres skippers donne leur avis sur sa victoire », indique Eric Cintas.

Totalement imprégné de cette course, Eric Cintas annonce déjà un projet de livre pour la prochaine Route du Rhum, dans 4 ans. « Ce sera ma 10e édition. Le projet sera encore plus humain, promet-il, avec des gens de l’ombre, d’autres anecdotes, un regard décalé sur la Route du Rhum. »

Cécilia Larney

Eric Cintas dédicace La Route du Rhum, une aventure humaine de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, samedi 19 novembre, jusqu’à 13 heures, à la Boutique de la presse de Basse-Terre.

« Un sprint entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre »

Pour Eric Cintas, la Route du Rhum reste l’épreuve reine : « Pour comparer, la Route du Rhum, c’est un sprint, de 5 à 6 jours pour les meilleurs, entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre et le Vendée Globe, un marathon. La Route du Rhum a vraiment un côté historique avec la première arrivée, en 1978, de Mike Birch, la disparition d’Alain Colas, la première victoire d’une femme sur une transatlantique avec Florence Arthaud… Dès les premières éditions, il y a eu tout ce qu’il faut pour que la Route du Rhum devienne une course mythique ! »