05 février 2023

La Route du Rhum vue par le monde de l’Art

Pour la 12e édition de la Route du Rhum, l’art est au rendez-vous dans les villages, mais également dans les villes de la Guadeloupe.
Au Gosier, l’exposition Marines présente les œuvres de deux artistes. Bertrand Rouby, basé à Marie-Galante depuis de nombreuses années, et Frédéric Longoria, originaire de Saint-Malo. « Quand la galerie l’Art s’en mêle m’a proposé de collaborer avec un artiste de Saint-Malo dans le cadre de la Route du Rhum j’ai tout de suite accepté. J’ai appris à découvrir cet artiste qui est également un passionné de la mer », explique Bertrand Rouby.

L’eau et l’océan, thèmes de prédilection

Les deux hommes font majoritairement des œuvres aquarelles, qui utilisent l’eau pour peindre. « C’est une pratique qui est basée sur la maîtrise de l’eau. Avec l’eau, il y a toujours une part de hasard, incontrôlée et c’est ce qui fait la beauté de cet art », explique-il.

L’exposition Marines est axée sur le thème de l’eau et de l’océan qui sont les deux thèmes de prédilection des artistes. Cette exposition, marine et aquarelle est également une métaphore qui symbolise parfaitement la course durant laquelle les skippers sont eux aussi soumis au caractère imprévisible des éléments naturels.

Avec le concours des associations

Alberta Albéri, présidente du Conseil des sages de la ville de Pointe-à-Pitre.

Pour la Route du Rhum, Bertrand Rouby a décidé de peindre une œuvre spéciale, une carte marine représentant la Guadeloupe et Saint-Malo. Cette œuvre vient s’inscrire dans la continuité d’un travail d’un an et demi autour des cartes marines, et a été faite spécifiquement pour cette exposition.
A Pointe-à-Pitre, une exposition met en avant les sept skippers guadeloupéens (Rodolphe Sépho, Damien Seguin, Keni Piperol, David Ducosson, Willy Bissainte, Sacha Daunar et Thibault Vauchel-Camus) à la mairie de Pointe-à-Pitre. L’exposition a été mise en place pour mettre en avant les skippers locaux, mais aussi le travail des associations qui ont prêté trois reproductions de bateaux afin d’agrémenter l’espace. Les bateaux miniatures ont été prêtés par l’association des jeunes de Saint-Félix, la Mutualité de Pointe-à-Pitre et le Consensus pointois.

« Une bonne cohérence entre les œuvres. »

Labise, photographe.
Labise présente ses photographies au Pavillon de la ville.

Au Pavillon de la ville de Pointe-à-Pitre, une autre exposition a vu le jour à l’occasion de cette Route du Rhum. Il s’agit d’une exposition collective réunissant 11 artistes (peintres, sculpteurs, graffeurs et photographe) autour du thème Entre ciel et mer. L’initiative a été lancée par l’artiste Al Pacman qui est un graffeur. L’exposition se porte sur le rez-de-chaussée, l’étage ainsi que le jardin du lieu chaque espace a été occupé par un artiste.

« Il y a une bonne harmonie avec les autres artistes, chacun a gardé son identité tout en restant dans le thème. On a chacun sélectionné ou créé des œuvres pour se rapprocher du thème et cela donne une bonne cohérence entre les œuvres », estime la photographe Labise. Pour Micheline Selbonne « Mich », cette exposition a été l’occasion de s’essayer à de nouvelles peintures représentant notamment des voiliers qui l’ont éloigné de son art de prédilection, les portraits.

L’exposition Entre ciel et mer a également permis aux élèves de plusieurs écoles de se déplacer au Pavillon de la ville pour qu’ils puissent être sensibiliser à l’art. Ce jeudi 17 novembre, 120 élèves ont été accueillis par les artistes exposants.

Tirolien Tafari

Les expositions sont accessibles au public jusqu’à la dernière semaine du mois de novembre.