10 décembre 2022

Guadeloupe. L’interAmericas Gate entre en action

Porté par le Conseil de Coordination Interportuaire Antilles-Guyane (CCIAG), INTERAMERICAS GATE est un observatoire économique multi-partenaires qui regroupe le Grand Port Maritime de Guyane, le Grand Port Maritime de Guadeloupe, le Grand Port Maritime de la Martinique, le Port Galisbay de Saint-Martin et la Caribbean Maritime University (à travers son département Digital Innovation and Advanced Manufacturing).

Ce regroupement a pour ambition de développer un outil de coopération interportuaire et sera piloté par le Grand Port Maritime de Guyane, désigné en qualité de chef de file.

Nouvel outil indispensable pour les ports de la Grande Caraïbe, l’Observatoire Interportuaire InterAmericas Gate (IAG) est une plateforme bénéficiant d’un financement européen Interreg Caraïbes.

Les objectifs de cet observatoire sont d’une part de valoriser et dynamiser la coopération entre les ports de la région Caraïbe, d’autre part de renforcer leur visibilité et leur attractivité afin de développer les échanges intra régionaux.

Première étape dans la mise en place de cet observatoire, la plateforme, un outil destiné aux partenaires.

Elle centralise les données des différents ports, permettant de comparer, d’analyser leur activité à partir de critères divers et propose des données macro-économiques sur la Caraïbe.

Par ailleurs, deux modules désormais opérationnels ont été présentés lors d’un COPIL mardi 22 novembre 2022 : l’un concerne les trafics portuaires, avec une base de données unique au monde sur plus de 40 ports de la Caraïbe, l’autre est une première version des lignes maritimes existantes.

Le thème d’un troisième module a été validé au cours de cette rencontre par les partenaires présents.

Enfin, une note portuaire relative à un benchmark des coûts d’escale d’un paquebot dans la Caraïbe est disponible.

Le champ d’action de l’InterAmericas Gate est vaste mais précis et il sera déployé au fur et à mesure. On retiendra la mise à jour de l’inventaire des lignes maritimes de la zone, le suivi de l’évolution réglementaire fiscale, douanière et sanitaire, les études de marché pour les croisières, les conteneurs, le vrac, le cabotage, et enfin l’analyse des retombées socio-économiques de l’activité portuaire, ainsi que le coût du passage portuaire.

Enfin, l’IAG souhaite instaurer des échanges réguliers avec la PMAC (Port Management Association of the Caribbean) ; une présentation a déjà été faite à ses membres lors de leur AG du 14 septembre dernier et une rencontre le 13 octobre a permis d’évoquer une collaboration en vue d’augmenter le nombre de membres de l’IAG.

À terme, l’observatoire économique Antilles Guyane, INTERAMERICAS GATE permettra de disposer d’un outil d’aide à la décision stratégique sur des thématiques communes, aux fins d’optimiser la gouvernance interportuaire. Les thèmes d’étude de l’observatoire seront également étendus à l’environnement, au climat, ainsi qu’aux opérations portuaires.