05 février 2023

Sainte Lucie. L’abolition de la peine de mort réclamée

La Grande Caraïbe pour la vie (GCL) est un mouvement qui demande l’abolition de l’application de la peine de mort à Sainte-Lucie, dans certains pays caribéens et dans le monde.

Chaque année, le mouvement prépare différentes actions le 10 décembre, date de la journée des droits de l’homme pour sensibiliser les gouvernements sur la question de l’application de la peine de mort qui a été abolie dans 170 états dans le monde.

Pour la GCL, cette année serait une année parfaite pour abolir cette pratique juridique, car le thème de la journée des droits de l’homme sera « dignité, liberté et justice pour tous ». Pour Leela Ramdeen, la présidente de GCL, il faut admettre que la peine de mort « viole le droit à la vie et le droit de vivre à l’abri de la torture et des traitements cruels, inhumains et dégradants ».

Le mouvement rappelle que de nombreux pays s’écartent de cette pratique, comme l’a révélé le 8e congrès mondial contre la peine de mort qui s’est tenu au mois de novembre dernier à Berlin.

La peine de mort est légale dans 55 pays du monde, parmi lesquels figurent 13 pays de la zone caribéenne. La peine de mort existe à Antigua-et-Barbuda, aux Bahamas, la Barbade, à Belize, Cuba, la Dominique, le Guatemala, le Guyana, la Jamaïque, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et Trinidad-et-Tobago.

Source : St Lucia Times

Lien : https://stluciatimes.com/149109/2022/12/caribbean-group-renews-call-for-abolition-of-death-penalty/