05 février 2023

Guadeloupe. Un bassin olympique à la piscine intercommunale des Abymes

Pour un coût de 7 millions d’euros, entièrement financés par le Feder, la piscine intercommunale du Gosier/Les Abymes/Pointe-à-Pitre sera dotée d’un bassin olympique d’ici la fin de l’année.

Ce mardi 24 janvier, lors de la présentation du projet, à Taonaba (Les Abymes), la convention actant le prêt d’un montant de 4.9 millions d’euros contracté par le Syndicat intercommunal de la piscine du Gosier/Abymes/Pointe-à-Pitre, auprès de l’AFD, a été signée.

Eddy Chateaubon (Région Guadeloupe), Robert Barbin, président du Sipgap et Frédéric Guillaume, directeur de l’AFP.

Cette avance de trésorerie permettra le paiement des entreprises mobilisées pour la réalisation du projet. Avec 45 000 usagers accueillis par an (scolaires, clubs de sport, associations, établissements de santé, grand public…), la piscine intercommunale passera au pallier supérieur.

D’ici la fin de l’année, le site disposera d’un bassin olympique de 50 mètres et 10 couloirs, pour un coût de 6 958 600 euros. Un nouvel outil qui permettra d’accueillir le grand public, les scolaires, les associations, les clubs, mais aussi des compétitions régionales, internationales, des entraînements ou stages pour les Jeux olympiques de Paris 2024.

Pour une pratique de haut niveau…

Robert Barbin.

Ce bassin olympique sera doté de vestiaires, locaux de filtration, locaux techniques…, favorisera la mise en place d’un pôle d’excellence. « Le projet a longuement mûri avec la ligue de natation, les présidents de clubs… D’ici la fin de l’année 2023, ce nouvel équipement sera disponible pour des compétitions interrégionales, voire internationales tout en recevant les scolaires, les établissements de santé, les associations, les clubs…, mais aussi des sportifs de haut niveau », annonce Robert Barbin, président du Sipgap, Syndicat intercommunal de la piscine du Gosier, des Abymes, et de Pointe-à-Pitre.

Les travaux débuteront en février et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année. Pendant cette période, la structure continuera d’accueillir le public pour diverses activités.

Cécilia Larney