05 février 2023

Sécurité routière : nouvelle installation monumentale à Capesterre Belle-Eau

En ce début d’année, la courbe des accidents et tués sur les routes de Guadeloupe reste une préoccupation majeure pour les services de l’Etat et les collectivités.

Tous les moyens et toutes les voix continueront d’être mis à contribution pour interpeler les usagers de la route. Ce mardi 24 janvier, au giratoire des Mineurs/Bois debout, à Capesterre Belle-Eau, une installation monumentale conçue par le binôme Jérôme Jean-Charles, artiste, et Charles-Henri Coppet, avocat spécialisé dans les dommages corporels, a été inaugurée.

« Cette œuvre contribue à développer le travail collectif que nous menons autour de la sécurité routière, a précisé le préfet Alexandre Rochatte. La route est un bien public que nous partageons, et elle peut être dangereuse pour soi, pour les autres. »

Une course cycliste en faveur de la sécurité routière

La convention du Grand prix cycliste Sécurité routière a été signée par le préfet Alexandre Rochatte et Frédéric Théobald, président du Comité régional cycliste de Guadeloupe.

Le triptyque réalisé par Jérôme Jean-Charles comprend un dôme, au milieu du giratoire des Mineurs, représentant un véhicule accidenté et deux messages en lettres blanches (et visible de nuit) : « Ralentis ! » et « Raccroche ! »

Parallèlement à cette nouvelle installation sur le territoire de Capesterre Belle-Eau, le préfet Alexandre Rochatte a également annoncé la mise en place d’une course cycliste qui favorisera la diffusion des messages de la sécurité routière.

« Cette manifestation fait suite au travail réalisé lors des Assises de la Sécurité routière et illustre le besoin de mettre en place d’autres moyens de communication et de sensibilisation », indique Alexandre Rochatte.

En hommage à Thierry Brasseleur

Frédéric Théobald, du Comité régional cycliste, avec Sully Pandolf, directeur de Routes de Guadeloupe et Dina Latchoumaya, coordonnatrice départementale de la Sécurité routière.

Avec le comité régional cycliste de Guadeloupe, un Grand prix cycliste de la Sécurité routière sera mis en place du 17 au 19 mars, en souvenir de Thierry Brasseleur, agent de Routes de Guadeloupe, fauché par une voiture alors qu’il était en intervention.

« C’est important de se souvenir que le travail des agents de Routes de Guadeloupe est d’assurer la sécurité des autres et qu’il faut qu’on assure leur sécurité », a poursuivi Alexandre Rochatte.

Grâce à cette compétition sportive, les messages de prévention seront diffusés dans toutes les communes de Guadeloupe. « Rendre hommage à notre collègue Thierry Brasseleur est une grande marque de reconnaissance », a souligné Sully Pandolf, de Routes de Guadeloupe.

Cécilia Larney

« Un signal fort »

Première course à étapes de la saison, la compétition sera frappée du sceau de la sécurité routière pour permettre, selon Frédéric Théobald, président du Comité régional cycliste, de « lancer un signal fort à l’ensemble de la population, rappelant que la route est un espace public qui se partage avec les motards, les véhicules, les vélos… et qu’il y a des codes à respecter. »

Le prologue se déroulera à Pointe-à-Pitre, le 17 mars. Les étapes suivantes effectueront une boucle en Grande-Terre, puis en Basse-Terre depuis le siège de Routes de Guadeloupe, à Jarry (Baie-Mahault), où un village sera installé. Les maillots des leaders porteront le logo de la Sécurité routière.